Pierre PATUREAU

On pourrait parler, à propos de la peinture de Pierre Patureau, de l’ « effet Turner « . Le traitement de la lumière vaporeuse et poudrée effaçant les contours d’esquisses de paysages et de figures flottantes, évoque en effet le maître anglais. Romantiques, les atmosphères de Patureau entraînent le regard bien au-delà de la seule et grandiose nature où les humains se silhouettent modestement. Ce sont pourtant ces êtres infimes qui donnent aux gouffres de lumière sulfureuses, plombées ou flamboyantes d’oranges chauds, leur dimension fantastique et spirituelle.

À propos de l'auteur